Réunion de travail

Entreprise en difficulté : engager un DAF de transition pour faire face à une crise financière

Fermeture d’usines, endettement, licenciement en masse ou  une crise financière, ces  situations peuvent  lourdement affecter une entreprise. Elles  résultent généralement de plusieurs facteurs. Mais dans tous les cas, si elles ne sont  pas réglées  dans les plus brefs délais, elles  peuvent entraîner la cessation des activités. Ainsi, dès que les premiers signes apparaissent, il faut prendre des mesures adaptées en engageant un DAF de transition.

La crise financière : un handicap majeur

Que cela soit en début d’activité ou durant sa phase de développement, une entreprise peut rencontrer une crise dans le service financier. Une société est confrontée à une telle difficulté quand elle ne dispose plus de liquidités nécessaires pour respecter ses engagements envers les créanciers. Cela peut aussi se manifester par une incapacité à assurer la continuité des activités à cause d’un manque de trésorerie. Plus concrètement, l’organisation ne pourra plus payer ses salariés et ses fournisseurs. À terme, cela peut entraîner la fermeture définitive de la compagnie.

Généralement, une crise financière résulte de plusieurs facteurs, comme une mauvaise gestion de la trésorerie, des prévisions erronées ou un investissement non rentable. Pour éviter la cessation des activités, il est alors essentiel de procéder au redressement du service financier. Pour cela, de nombreux dirigeants d’entreprises décident de confier la direction de ce département à un manager de transition lorsque les solutions prises en interne n’ont pas été fructueuses.

Les missions d’un directeur financier ou DAF de transition

Le DAF ou directeur financier de transition est un expert de la gestion de crise. Sa mission consiste à trouver des solutions stratégiques pour résoudre rapidement les problèmes rencontrés. Dans cette optique, il va procéder à un audit puis assainir les comptes. Il devra dénicher de nouveaux canaux de financement dans l’urgence afin d’éviter les défauts de payement.

Parallèlement, ce responsable temporaire doit assurer la continuité des activités et se charger des missions qui incombent au DAF. Ainsi, il s’occupera de la gestion des trésoreries et de l’encadrement des équipes.

Par ailleurs, les sociétés peuvent aussi recruter cet expert pour pallier une situation managériale critique. Il sera alors amené à remplacer, pendant une période limitée, un cadre démissionnaire jusqu’à ce que l’entreprise embauche le profil adapté pour le poste. À défaut, le manager de transition aidera la structure à trouver son successeur.

 

Actuellement, de nombreuses PME ont également recours à l’intérim management pour apprendre de nouvelles pratiques de gestion. Ce procédé permet en effet de renforcer les capacités des collaborateurs.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *