Êtes-vous de ceux qui font sans penser ces choses :

– Ne pas vérifier vos relevés de banque et de carte de crédit
– Penser qu’un budget est tabou ou inutile
– Payer vos comptes en retard
– Effectuer que les paiements minimum sur vos crédits
– Dire oui aux cartes de crédit de grand magasin pour obtenir un rabais ou des points bonis
– Trouver que l’idée d’un fond d’urgence est dérisoire
– Se payer des choses hors de vos moyens

et j’en passe… J’ai été abonnée à plusieurs de ces mauvaises habitudes et j’ai accumulé avec mon conjoint une dette 15836.58€ en deux ans seulement. Je compte dans ce montant les soldes de carte de crédit, un prêt à court terme fait par mes parents, un prêt, 2 financements et une carte de crédit de grand magasin. Bien sûr nous avons d’autres dettes comme les prêts automobile et l’hypothèque, mais c’est une autre histoire. Ce montant exorbitant nous a frappé en plein visage en mars dernier lorsque nous avons mis carte sur table côté finances afin de planifier l’achat de notre nouvelle maison. Depuis avril nous mettons beaucoup d’effort à payer ces dettes.

Voici quelques principes de bases pour vous en sortir vous aussi :

1. Dépenser moins que vous ne gagnez.

Cela semble élémentaire, mais c’est là que les ennuis commencent et finissent dans presque toutes les histoires d’argent! Pour commencer il est primordial de savoir combien vous avez besoin pour vivre (voir mon article sur le budget). Ensuite stopper l’hémorragie, laisser vos cartes à la maison, découpez-les ou mettez-les au congélateur ! L’important est de cesser de dépenser pour quoi que ce soit d’inutile. L’argent qui reste un coup l’hypothèque, l’épicerie et autres dépenses nécessaires payées devra être utilisé pour rembourser vos dettes et créer un fond d’urgence.

2. Apprenez à discerner l’indispensable du futile.

On a tous besoin de manger, mais au lieu d’aller au restaurant vous pouvez préparer vous-même vos repas à la maison en suivant les aubaines de la semaine des épicerie et en utilisant des produits de saison. Se loger est aussi indispensable, mais vous pourrez peut-être envisager un logement moins onéreux le temps de rétablir votre situation. Si vous avez des abonnements soit à des revues, des centres sportifs ou autre, il serait approprié de les résilier ou de ne pas se ré-abonner à la prochaine échéance. Faire du covoiturage, prendre l’autobus ou prendre son vélo peuvent vous aider à sauver des dizaines de dollars par mois en essence. Le but de tout ça est de réduire vos dépenses récurrentes au maximum afin d’avoir plus d’argent disponible pour le paiement des dettes et l’épargne.

3. Créer un fond d’urgence.

Je ne le dirai jamais assez, le fond d’urgence est primordial surtout si l’on a des dettes. Tout dépendant de votre situation initiale et familiale, 500 ou 1000€ peuvent être un premier objectif de fond d’urgence réaliste. Cet argent n’est pas là pour s’offrir une Playstation 3 ou une paire de botte griffée, mais bien pour vous éviter de retomber dans le vice du crédit lors d’un pépin, un imprévu.

4. Choisir une méthode de paiement de la dette adaptée à votre style.

J’en parlerai plus lors de prochains billets, mais il existe différentes méthodes pour se libérer de nos dettes comme la méthode boule de neige, les micro-paiement, le regroupement des dettes. Il vous revient de bien vous informer et de trouver la méthode la plus stimulante pour vous.

5. Donnez-vous des objectifs réalistes et fêtez lorsqu’ils sont atteints.

Il n’y a rien de plus gratifiant que d’atteindre ses objectifs. Donnez-vous un but précis à atteindre avec un délais et tenez vous-y. Lorsque le défi sera relevé récompensez-vous, selon l’argent disponible bien sûr. Pour ma part ma récompense est souvent gratuite comme un pique-nique, une promenade à vélo, mais je craque parfois pour un objet décoratif ou une pièce de vêtement dont je rêvais depuis longtemps.

6. Augmenter vos revenus.

Si vous êtes vraiment à court de moyens pour payer vos dettes, le plus simple est de générer de nouveaux revenus. Prenez un emploi à temps partiel pour quelques temps, demandez à faire des heures supplémentaires au bureau ou même une augmentation (qui sait?!). Trouvez un travail de consultant dans votre domaine. Vendez certains de vos biens sur des sites d’annonces classées.

Ces astuces et méthodes ne sont pas exhaustives et je pourrai en reparler lors de futurs articles. Si vous avez d’autres bonnes façons de procéder n’hésitez pas à me contacter et je mettrai l’article à jour avec vos idées !

Bonne épargne !